Tout savoir sur le règlement CLP

règlement CLP

Les produits ménagers, industriels, agricoles et pharmaceutiques sont utilisés en masse quotidiennement actuellement. Toutefois, pour être actifs, ces produits sont composés de diverses substances chimiques qui menacent d'altérer non seulement la santé, mais aussi la qualité de notre environnement. C'est pour pouvoir mieux gérer les risques liés à ces produits chimiques que le règlement CLP a été créé. Il permet d'informer et de préserver les utilisateurs des dangers auxquels ils s'exposent régulièrement.

Classification, étiquetages et emballages des substances chimiques dangereuses

Le principal but du règlement CLP est de mettre en place une méthode de communication relative au danger. Pour cela, c’est le système harmonisé des Nations unies (SGH) qui est utilisé, il regroupe la classification et l'étiquetage de toutes substances chimiques qui seront mises à disposition des hommes. De ce fait, pour assurer la santé humaine et protéger l'environnement des effets nocifs et mortels de ces produits, la justice a ordonné l'application de la réglementation clp dans tous les secteurs industriels (fournisseurs, fabricants) et commerciaux. Diverses étapes doivent donc être réalisées avant que les produits n'arrivent sur le marché et soient accessibles au grand public.

Attribution de la classe de danger et transfert de l'information aux divers utilisateurs

A l’aide d’analyses toxicologiques, les industriels et les fournisseurs de produits chimiques identifient de manière très précise les éléments qui composent chaque produit. À la suite de ces analyses, ils procèdent à des études et à différents tests afin de définir la classe et de définir la catégorie de danger à laquelle appartient une matière, un liquide, une substance pure, un mélange ou un dérivé. Des critères de base sont fixés par le CLP pour servir d'étalon aux résultats toxicologiques obtenus lors des processus d'analyse effectués par les industriels et les fournisseurs. Après comparaison, si les critères correspondent, le produit se verra attribué une classe et une catégorie de danger parmi la liste du CLP. Dans cette liste, on trouve quatre classes de danger :

• Les dangers physiques ;

• Les dangers pour la santé ;

• Les dangers supplémentaires ;

• Les dangers pour l'environnement.

Le CLP un réglement très strict au niveau des détails concernant chaque produit

Agissant avec une extrême vigilance, le règlement CLP accorde énormément d'importance à l'exactitude des informations données. Pour l'étiquetage il doit être indiqué :

• le pictogramme (toxique, cancérigène, inflammable, danger pour le milieu aquatique…) ;

• le type de danger qui peut être causé par le produit en question ;

• les recommandations liées à son usage et son emplacement (loin du feu, loin de la chaleur, ne pas mettre à la portée des enfants) ;

• les directives à suivre en cas d'absorption accidentelle ;

• les techniques d'élimination du produit en cas de dispersion.

Quand l'étiquetage est établi, les fournisseurs et les fabricants peuvent se lancer dans la procédure d'emballage. Là encore, le règlement CLP impose de respecter des normes bien précises afin que les substances et les mélanges dangereux soient empaquetés dans des récipients hermétiques et rigides. Indispensable pour la gestion des risques en matière de substances et de préparations dangereuses, le règlement CLP est aujourd'hui valable dans tous les pays de l'Union européenne. Tous les industriels et fournisseurs de produits et substances chimiques se trouvant dans ses États sont tenus de le suivre et doivent inscrire leurs résultats dans l'inventaire C & L de L'ECHA.